Coaching, Coach, Changer de vie

Notre monde a changé en 2020. A plus ou moins grande échelle ces changements nous ont tous affectés. Pour certains d’entre nous, nous avons beaucoup plus télé-travaillé. Pour d’autres, nous avons été en chômage partiel, et ça continue. Certains ont même entamé un changement de carrière voire de vie. Nous allons beaucoup moins au restaurant, au théâtre ou au concert. Nous ne pouvons pas avoir de contacts physiques comme avant, pas de bises, ou de simple poignée de main. Nous voyons moins nos familles et nos aînés. Nous sommes plus isolés en somme.

Que ce soit dans la vie professionnelle ou personnelle, ces changements pèsent parfois lourds. En ajoutant à tout cela le flot de nouvelles, de commentaires dans les médias sociaux, de théories et contre-théories… on peut comprendre que tout cela nous amène à remettre beaucoup de choses en question.

Beaucoup d’entre nous ressentent un malaise, un mal-être pendant quelques heures par jour (quand ce n’est pas plus), des troubles du sommeil, de la nervosité et de l’angoisse. Il se peut que nous n’ayons pas encore mis de mots sur notre mal-être et que nous fassions tout pour le faire disparaître ou l’ignorer.

En tant que coach, je vais vous le dire simplement et de façon directe : c’est OK de ne pas être OK.

Nous avons chacun nos propres mécanismes pour gérer le stress, la tristesse, l’angoisse, voire un léger degré de dépression… ces émotions et sentiments qu’on appelle « négatifs » et que la plupart d’entre nous essayons de refouler, d’ignorer, d’annihiler par simple déni.

Nous sommes des êtres entiers, avec toutes les émotions qui nous traversent à chaque instant de notre vie. Parfois, certaines font surface plus fortement que d’autres. Nous sommes joyeux ou tristes, euphoriques ou apathiques, fiers ou méprisants… toutes ces émotions font partie de qui nous sommes.

Aujourd’hui, avec les tensions auxquelles nous devons faire face à chaque instant de notre vie, nous sommes constamment sur le qui-vive, continuellement sollicités, tendus en permanence. Le sentiment de mal-être qui en émane est un état naturel. C’est OK que ça n’aille pas.

Ma technique de coach pour gérer tout ça : dites OUI à vous-même.

Donnez-vous le droit et l’espace de ressentir ce que vous ressentez, de vivre vos émotions soi-disant « négatives ». Si vous en avez besoin, isolez-vous, ou au contraire retrouvez des amis, ou recherchez l’aide auprès de professionnels (psychologue, psychiatre). Les professionnels sont là pour vous accompagner dans ces moments particuliers.

Vivez le moment présent comme un cadeau : nous sommes des êtres entiers, nous avons besoin de toutes nos émotions pour vivre. Pour retrouver la vie présente et vous projeter dans la vie future, donnez-vous le temps et l’espace de ce deuil de notre vie passée.

Parfois, le OUI à soi signifie aussi un NON aux autres ou à des situations qui ne nous conviennent pas.

Si on vous dit « ça va aller » vous n’êtes pas obligés de dire « ça va ». Si vous ne voulez pas blesser la personne en face, ne dites rien. Personne n’a le droit de vous dire comment vous devez vous sentir ou quand « ça va aller ».

Parallèlement, quand quelqu’un vous dit ou vous fait comprendre que ça ne va pas, la seule chose à faire ou à dire c’est « j’entends ». Entendre sans jugement est quelque chose de difficile. Souvent, les gens ne savent pas le faire et vous disent que « ça va aller » par mécanisme de défense. Ca devient encore plus flagrant quand il s’agit de jugement de soi. Ecoutez-vous, dites-vous OUI, sans juger.

Après vous être dit OUI à vous-même, vous apprendrez naturellement à vous reconstruire. Vous accepterez le deuil et vivrez probablement les 5 phases du deuil soulignés par la psychiatre Elisabeth Kübler-Ross en pleine conscience : choc/déni, colère, marchandage, dépression, acceptation. Peut-être ces phases ont déjà traversé votre psyché ? Dites-leur donc OUI et laissez-vous vivre ces moments. Ce sont aussi des moments à vous, des moments qui vous permettent de vous reconnecter à des parties de votre vie et de vos émotions que vous ignorez souvent.

C’est OK de ne pas être OK. Je vous entends.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coaching, Coach, Changer de vie